Emotions inside

Publié le

Emotions inside

Les équipes de marketing nous le répètent depuis bientôt une décennie : proposer des produits satisfaisants les besoins des consommateurs est évidemment une nécessité absolue, mais cela ne suffit plus. Il est devenu nécessaire d'introduire sur le marché des produits qui suscitent des émotions.

Pour s'en convaincre il suffit d'observer les slogans publicitaires des grandes firmes automobiles, par exemple. Toutes font référence à une émotion, certaines utilisent même le terme EMOTION. Probablement un des secteurs pionniers dans la prise en compte de l'aspect émotionnel du consommateur, non seulement dans sa communication, mais aussi en termes de conception de nouveaux produits (New Product Development), l'automobile a été rejointe par toujours plus d'autres secteurs industriels. En effet nous connaissons tous un café nommé Désir ou encore quoi d’autre ?! Que dire de cet inventeur de Smartphone qui parvient à faire se créer devant ses boutiques fruitées, des files d'attentes qui dépassent l'entendement à chaque nouvelle version de son produit phare ? Par le simple fait d'une stratégie de rareté, récurrente et annoncée (ou pour le moins non cachée) les leviers émotionnels ont été activés par le vecteur que peut représenter l'émotion de posséder quelque chose de « rare ».

L'influence des émotions sur le comportement du consommateur, confirmée par l'expérience et les études, est un fait acquis dans les bureaux de marketing et de NPD. On sait à présent que les émotions positives induites par un produit ont une influence sur la satisfaction de l'utilisateur (ou du consommateur) et par conséquent sur son comportement post-achat : sa propension à parler de son expérience, à renouveler son achat et même sur sa perception ergonomique, l'utilisation du produit lui paraissant plus aisée.

Dans un contexte toujours plus concurrentiel, où les évolutions techniques et les obsolescences atteignent des rythmes inédits, il est très difficile pour un produit de se différencier de ses concurrents de par ses fonctionnalités (features). Il est devenu primordial de considérer les caractéristiques hédoniques et émotionnelles comme des axes de différenciation.

Pour l'observateur d'un marché et du comportement de ses acteurs les réseaux sociaux sont une source d'information immense et qui s'enrichit à chaque minute. Quelle meilleure source pour découvrir les attributs d'un produit qui provoqueront un Waow Effect ?

Extraire automatiquement des expressions des utilisateur le positif/négatif ou des « keywords » est une tâche que les machines font (plus ou moins bien et précisément) depuis longtemps. Les nouvelles technologies avec leurs cortèges de mots à la mode, plus ou moins bien compris et utilisés (Intelligence Artificielle, Big Data, Open Data, Deep Learning, TAL...) permettent à présent une analyse beaucoup plus subtile de son contenu.

 

Grace à la superposition de technologies de pointe (et à la mode), des collaborations prestigieuses, des grammaires symboliques optimisées et un peu d'intelligence humaine encore (!) nécessaire pour une exploitation optimale, il est désormais possible d'extraire, quantifier, analyser les émotions exprimées explicitement ou implicitement sur les réseaux sociaux par les utilisateurs.
Déjà capable d'identifier automatiquement les fonctionnalités populaires, et entre autres, les attitudes des utilisateurs vis à vis des fonctionnalités (features), Innoradiant est fier d'annoncer la disponibilité des émotions sur ses plateformes VoU et NPD4ALL